Bientôt un nouveau dépôt souterrain pour le métro à Anderlecht

Mercredi 20 juillet 2016 — Alors que le métro de Bruxelles fêtera bientôt ses 40 ans, le Conseil d’Administration de la STIB vient de désigner, ce mercredi 20 juillet 2016, l’entrepreneur chargé de la construction d’un nouveau dépôt de métro. Principalement souterrain, il sera situé à Anderlecht à proximité de la station Erasme.

La société momentanée CFE Blaton se chargera des travaux de construction du 3e dépôt de métro de la STIB. Le complexe se composera d’un hall de remisage et d’un hall d’entretien ainsi que d’un bâtiment administratif et social. Une voie d'essai de 1.200m sera également construite le long de la ligne de chemin fer.    

Situé sur le territoire d’Anderlecht, le nouveau dépôt sera essentiellement construit en souterrain. Seule la partie administrative sera construite en surface. Le hall d’entretien et la remise seront enterrés sous le boulevard Henri Simonet. 

Une flotte grandissante

Dans le cadre de la modernisation et de l’extension du métro, la STIB va acheter de nouvelles rames de métro. Ce matériel roulant supplémentaire permettra de répondre à la croissance de la clientèle en particulier sur les lignes 1 et 5.

Le dépôt Delta (Auderghem) et celui de Jacques Brel (Molenbeek) ne permettant pas d’accueillir de matériel roulant supplémentaire, la STIB doit se doter d'un nouveau dépôt pour son métro. La flotte de la STIB compte actuellement 66 rames de métro. En 2015, le métro de Bruxelles a réalisé près de 135 millions de voyages. Cela représente 36,5% de la fréquentation des transports publics de la STIB.

« Nous sommes en train de construire l’avenir du métro, commente Thomas Ryckalts, Président du Conseil d’Administration de la STIB.  Ces capacités de remisage supplémentaires vont nous permettre d’acquérir de nouvelles rames de métro pour encore augmenter les fréquences et surtout la capacité du réseau de métro, accueillir plus de voyageurs et desservir de nouvelles zones qui en ont besoin».

« A l’aube de ses 40 ans, le métro est appelé à prendre un nouvel essor, poursuit Brieuc de Meeûs, CEO de la STIB. La construction de ce nouveau dépôt de métro constitue un pas essentiel dans le processus de modernisation et d’extension du métro de Bruxelles. Je me réjouis de l’attribution de ce marché et remercie toutes les équipes qui ont contribué à sa conclusion. »

Cinq fournisseurs ont remis offre. La société momentanée CFE Blaton a remporté le marché. Les points forts de son offre se situent notamment au niveau du coût d’exécution et du planning de réalisation. Le bâtiment proposé par CFE Blaton présente en outre le meilleur bilan énergétique.

Le marché attribué par le CA de la STIB porte sur un montant de 77,9 millions d’euros.

La pose de la première pierre est prévue cet automne. Le dépôt, dont la construction sera finalisée au 2ème semestre de 2019, permettra le remisage de 23 rames de métro et l’entretien simultané de 7 véhicules.