Skip to Content

Encore 350 postes à pourvoir à la STIB

La STIB dispose encore de 350 postes à pourvoir cette année, dans des domaines très divers : conduite, fonctions techniques, IT, gestion de projets ou encore pour le support et l’encadrement. En 2021, elle a d’ores et déjà comblé près de 900 postes, ce qui est au-delà des 766 annoncés en début d’année. Autant de recrutements qui permettent d’améliorer encore le service de transport public.

La STIB ne manque pas de projets pour encore améliorer le service offert aux voyageurs, d’où ce besoin de nouveaux collaborateurs. En 2021, près de 900 postes ont d’ores et déjà été comblés à la STIB, dont à peu près deux tiers représentent des fonctions d’ouvriers et un tiers d’employés. Il reste encore de nombreux postes à pourvoir, avec 75 postes ouverts à la conduite, 40 pour des fonctions techniques, 30 pour des agents multimodaux et 205 pour des fonctions d’employés.

La STIB cherche toujours plus de femmes

La STIB ambitionne de sans cesse continuer à faire croître la proportion de femmes au sein de l’entreprise, en particulier pour les métiers du terrain, comme la conduite. Alors qu’elles représentaient 9,90 % de son personnel en 2017, les femmes à la STIB représentent aujourd’hui 11,15 % de son effectif. Cela correspond à une augmentation de 33,10 %. À la conduite, elles représentaient 6,95 % du personnel en 2017 contre 8,49 % aujourd’hui, ce qui correspond à une augmentation de 59,13 % en cinq ans. La STIB entend bien continuer à poursuivre ses efforts dans les années à venir, afin d’encourager toujours plus de femmes à postuler, pour tous métiers confondus.

Du personnel de terrain pour le réseau de demain

Parmi les postes ouverts cette année pour le terrain, les deux tiers l’étaient pour la conduite, principalement au bus. En effet, la STIB a acquis de nombreux nouveaux véhicules et le Plan Bus prévoit encore l’arrivée de nouvelles lignes, des augmentations de fréquences et de capacité.

En outre, la STIB recherche encore des profils techniques : en électromécanique, en électricité haute et basse tension, mais aussi pour accompagner les voyageurs sur le réseau. Au total, près de 150 postes d’ouvriers restent à pourvoir, à la conduite, pour des métiers techniques et des agents multimodaux.

De grands projets et le défi de la digitalisation

De nombreux projets sont également prévus, pour faire évoluer le réseau de transport public : nouveaux véhicules, hausses des fréquences, extensions de lignes, information aux voyageurs… Ils permettront d’encore améliorer l’expérience de voyage sur le réseau de la STIB et de répondre aux nombreux défis à venir, entre autres en termes de digitalisation. De nouveaux collaborateurs sont dès lors nécessaires pour réaliser ces projets et répondre aux défis de demain.

Les domaines où l’on cherche de nouveaux profils sont très diversifiés : gestion de projets techniques, en communication ou en IT, coordination de chantiers, divers profils IT (sécurité, management, business analysts…), service achats, bacheliers techniques… Au total, il reste encore un peu plus de 200 postes d’employés à pourvoir.

Un employeur de taille

Chaque année, ce sont des centaines de nouveaux talents qui viennent rejoindre la STIB. Elle a passé le cap des 10.000 collaborateurs en avril de cette année, ce qui en fait l’un des plus gros employeurs à Bruxelles.

Plus d’infos sur jobs.stib.be

 

 

A propos de La STIB

La Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB) est la première compagnie belge de transports publics urbains. Elle dessert les 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale ainsi que 11 communes de la périphérie. Elle couvre ainsi une superficie de 241,5 km². Cette société assure les déplacements d’une population de plus de 1 100 000 habitants, auxquels viennent s’ajouter des milliers de navetteurs. Le réseau de la STIB compte 4 lignes de métro, 17 lignes de tram, 53 lignes de bus et 11 lignes de bus de nuit. En 2020, la STIB a assuré 244,2 millions de déplacements.

La STIB
76, rue Royale
1000 Bruxelles