La maquette du futur métro de la STIB s’expose au Salon de l’auto

Jeudi 18 janvier 2018 — De nouvelles rames de métro vont arriver sur le réseau de la STIB d’ici fin 2019. Des rames que les curieux peuvent découvrir en exclusivité, sous forme d’une maquette grandeur nature, durant quatre jours, dans le cadre de l’expo #We Are Mobility qui se tient en marge du Salon de l’Auto.

Le métro bruxellois va fortement changer dans les prochaines années, avec l’arrivée de la future ligne 3 mais aussi la modernisation et l’augmentation des fréquences des lignes actuelles. C’est pourquoi la STIB a commandé de nouvelles rames de métro, dénommées M7. Ces véhicules sont construits par la société espagnole Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles (« CAF »). Pour permettre au public d’en découvrir toutes les caractéristiques, une maquette grandeur nature est actuellement présentée au Palais 10 du Heysel. Elle est le clou de l’expo  #We Are Mobility qui, dans le cadre du Salon de l’auto, présente la  mobilité du futur.  

Deux postes de conduite et un compartiment voyageurs

Du jeudi 18 au dimanche 21 janvier, les visiteurs pourront découvrir, dans le Palais 10, la maquette des futures rames de métro M7, divisée en trois éléments : une partie du compartiment voyageurs dans laquelle les visiteurs pourront rentrer et qui présentera un mix des différentes configurations qui existeront (sièges longitudinaux et transversaux), un poste de conduite et un nez de véhicule dépourvu de poste de conduite, telle que se présentera, à terme, la version automatisée du futur métro. Un film expliquant la conception des rames sera également projeté.

Les voyageurs avaient déjà pu découvrir les nouvelles rames M7 en photo fin octobre, à la station de pré-métro Albert. Ils avaient à cette occasion pu donner leur avis sur leur look, en votant pour leur couleur préférée, le bronze ou l’argent. 7.455 voyageurs ont répondu entre le 25 octobre et le 19 novembre et c’est l’argent qui a remporté le plus de voix.  

Après leur présentation en exclusivité au Salon #We Are Mobility, les 3 éléments de la maquette seront exposés au Musée du Tram, situé avenue de Tervuren à Woluwe-Saint-Pierre (site web : trammuseum.brussels).

Plus modernes, plus confortables, meilleure ergonomie

Les 43 nouvelles rames de métro M7 commandées arriveront progressivement sur le réseau à partir de fin 2019. Ces rames plus modernes, plus lumineuses, plus confortables seront pourvues des équipements de sécurité dernier cri et adaptées à une future conduite automatique. Elles offriront plus d’espace aux  voyageurs. Des portes plus larges faciliteront l’embarquement et le débarquement, de même qu’un plancher 100% plat à hauteur des quais. Des espaces polyvalents sont dédiés aux personnes à mobilité réduite, aux poussettes et aux vélos. Le design des véhicules est signé Axel Enthoven, qui a également participé à la conception des trams 3000 et 4000, des métros M6 et des derniers autobus.

Plus de capacité sur les lignes 1 – 5

Avant leur mise en service sur la future ligne de métro 3, ces nouvelles rames viendront, dès fin 2019,  renforcer les lignes de métro 1- 5. Grâce à ces nouvelles rames, la STIB pourra renforcer les fréquences sur ces deux lignes, avec un métro toutes les 2 minutes en heures de pointe sur le tronc commun contre un métro toutes les 2 minutes 30 actuellement.

Aujourd’hui, sur le tronc commun Gare de l’Ouest – Mérode, en heure de pointe, on enregistre 24 passages par heure et par sens, ce qui représente environ 16.500 places offertes aux voyageurs par heure et par sens. Grâce aux nouvelles rames commandées, ce sont 30 passages par heure et par sens qui seront proposés, soit une capacité d’environ 21.500 places par heure et par sens.

Indirectement, les autres lignes bénéficieront également de l’extension de la flotte de métros, puisque les fréquences de la ligne 2-6 passeront à 2 minutes 30 contre 3 minutes actuellement en heure de pointe.

« Ces nouvelles rames, que Bruxelles accueillera prochainement sur le réseau, vont permettre de transporter beaucoup plus de voyageurs. Grâce à elles, la ligne de métro 1-5, qui est la plus fréquentée, pourra accueillir 30% de voyageurs en plus. Cet investissement va permettre à tous les clients du métro de bénéficier d’un meilleur service », se félicite Brieuc de Meeûs, CEO de la STIB. « C’est un grand pas en avant vers le métro de demain. »

Ministre de la Mobilité, Pascal Smet: « Présenter le futur métro au salon de l’auto, il fallait oser ! Nous le faisons, car nous croyons à l’avenir qui sera multimodal. Un métro entre les voitures, cela va intriguer. La qualité de ces maquettes va ensuite  séduire les visiteurs. Cela tombe bien, attirer plus de monde vers les transports en commun est l’un de nos objectifs. Pour améliorer la mobilité, le métro est un outil. Le promouvoir ici, grâce à la FEBIAC, est la preuve que les esprits évoluent et que tous les acteurs de la mobilité doivent désormais regarder ensemble vers l’avenir. »

Quelques détails techniques sur les rames M7 :

Longueur : 94 m

Largeur : 2,70 m

Hauteur du plancher : 1m03 contre 1m05 pour les M6 (le plancher des M7 sera donc 100 % plat, à hauteur du quai)

Nombre de caisses : 6

Nombre de portes par côté :

18 portes doubles

2 portes simples aux postes de conduite (escamotables lors de l’automatisation)

Largeur d’ouverture par porte : 1m60 (contre 1m45 pour les M6)

Nombre de places (version automatique) : 758 au total (avec strapontins repliés) (contre 728 places au total pour les M6)

Poids d’une rame (à vide) : +/- 170 tonnes (contre +/- 160 tonnes pour les M6)

Puissance de motorisation : 16 x 135 kW, traction asynchrone triphasée à récupération de l’énergie de freinage

copyright STIB/MIVB
copyright STIB/MIVB
copyright STIB/MIVB
copyright STIB/MIVB