La navette autonome de la STIB accessible au public

Vendredi 28 juin prochain, le public va pouvoir monter à bord de SAM-e, la navette autonome testée par la STIB dans le parc de Woluwe. La phase de test s’y poursuivra jusque fin septembre. Par la suite, la STIB testera la navette sur d’autres sites.  

Depuis le 7 juin, une navette électrique autonome de la STIB circule dans le parc de Woluwe, sans voyageurs jusqu’ici. Cette première phase de mise au point et de pré-test a permis la programmation de la cartographie du parcours, la mémorisation par la navette des trajets et la formation du personnel d’accompagnement.

Dès ce vendredi 28 juin 13h, le public pourra monter à bord. Les voyageurs pourront emprunter gratuitement la navette autonome, qui les transporta au sein du parc, notamment depuis et vers le Centre Sportif Communal (horeca, plaine de jeux, sports, etc.). Elle circulera les vendredis, samedis et dimanches, de 13h à 19h, à une vitesse de maximum 10 km/h.

Du personnel STIB sera présent à bord, afin d’accompagner les voyageurs, récolter leur avis et étudier le comportement du véhicule : interactions avec les autres usagers, freinages, etc.

SAM-e

La navette autonome de la STIB a été baptisée « SAM-e », pour « Smart Autonomous Mobility electric ». Le véhicule de petit gabarit mesure 4m de long et 2m de large. La navette, construite par la firme française EasyMile est louée à USH (Lab Box/D'Ieteren). Elle est équipée d’un système de localisation et détection (Lidar) situé aux 4 coins du véhicule, sur les faces avant et arrière et sur le toit. La navette détecte à l’aide de ces Lidars les obstacles fixes et en mouvement qui entrent dans son environnement et réagit à la présence de ces obstacles. Des éléments fixes de repérage (poteaux) sont installés le long du trajet afin de permettre à la navette de se repérer dans l’environnement boisé, et donc changeant, du parc. Des poteaux sont également installés pour marquer les arrêts et des quais démontables y ont été placés pour faciliter l’embarquement et le débarquement des voyageurs. La navette dispose d’une porte électrique d’un seul côté et est équipée d’une rampe électrique pour les personnes à mobilité réduite. Facilement reconnaissable, elle porte les couleurs de la STIB,

Le projet a vu le jour en partenariat avec Bruxelles Environnement (gestionnaire du Parc de Woluwe), Solvay, USH (Lab Box/D’Ieteren), la commune de Woluwe-Saint-Pierre et le groupe RATP.

Deuxième test

Après la période de tests au sein du parc de Woluwe, qui s’achèvera le 22 septembre, un deuxième test est déjà prévu, entre Toussaint 2019 et Carnaval 2020, sur le site de Solvay, à Neder-over-Heembeek. Ce site permettra de tester la navette dans un environnement contrôlé où l’on trouvera en plus des piétons et des cyclistes, des voitures, des zones de stationnement et de réels carrefours.

---------------------------------------

NOTE POUR LA PRESSE : Pour toute demande d’interviews ou de reportages le 28/6, veuillez contacter Françoise Ledune (Francoise.Ledune@stib.brussels – 02/515.20.53 - 0496/21.40.24).

 

Contactez-nous
A propos de La STIB

La Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB) est la première compagnie belge de transports publics urbains. Elle dessert les 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale ainsi que 11 communes de la périphérie. Elle couvre ainsi une superficie de 241,5 km². Cette société assure les déplacements d’une population de plus de 1 100 000 habitants, auxquels viennent s’ajouter des milliers de navetteurs. Le réseau de la STIB compte 4 lignes de métro, 18 lignes de tram, 50 lignes de bus et 11 lignes de bus de nuit. En 2018, la STIB a assuré pas moins de 417,6 millions de déplacements.

La STIB
76, rue Royale
1000 Bruxelles