La STIB choisit les fournisseurs de ses nouvelles rames et de sa nouvelle signalisation

Mardi 2 août 2016 — Le métro bruxellois connait une hausse constante de sa fréquentation. Pour continuer à répondre à cet afflux de voyageurs et augmenter ses fréquences, le métro se doit d’évoluer et un important programme de modernisation a été lancé. Une nouvelle étape vient d’être franchie. Le Conseil d’administration de la STIB a en effet désigné l’entreprise qui fournira les futures nouvelles rames de métro ainsi que celle chargée de la nouvelle signalisation de sécurité.

Le métro bruxellois accueille chaque année de plus en plus de voyageurs. L’an dernier ce sont 135 millions de voyages qui ont été réalisés sur les quatre lignes de la capitale (soit 36,5% de la fréquentation des transports publics de la STIB) et la demande continue de croître. Pour continuer à répondre à cette hausse de la fréquentation, il faut augmenter la capacité du métro. Un important programme de modernisation du métro bruxellois a donc été lancé, qui comporte notamment un accord-cadre pour l’achat de nouveau matériel roulant, ainsi qu’un accord-cadre pour l’installation d’une nouvelle signalisation de sécurité. Le Conseil d’administration de la STIB a désigné les entreprises qui réaliseront ces accords-cadres.

 Une nouvelle signalisation

Augmenter les fréquences de passage des rames, actuellement de minimum 2 minutes 30 sur les lignes 1-5 en heures de pointe, pour aboutir à un intervalle de 2 minutes – voire, à terme, 90 secondes -, permettra d’accueillir cet afflux de voyageurs, mais cela nécessite de moderniser toute la signalisation de sécurité actuellement présente dans le métro. La STIB va donc passer à un nouveau type de signalisation, la signalisation CBTC (communication based train control), qui sera installée par phases sur le réseau, en commençant par les lignes 1 et 5.

Le Conseil d’administration de la STIB a désigné la société ANSALDO STS France S.A. (« ASTS ») comme adjudicataire pour l’accord-cadre portant sur la nouvelle signalisation de sécurité.  La première commande, portant sur la réalisation et l’installation  de cette nouvelle signalisation de sécurité et ses équipements annexes sur les lignes 1 et 5,  porte sur un montant de 88 millions d’euros HTVA.  La mise en service de la nouvelle signalisation sur le premier tronçon des lignes 1 et 5 est prévue pour 2020.

De nouvelles rames

Afin de répondre à la hausse de la fréquentation ainsi qu’à l’extension future du réseau de métro vers le nord de la ville, les 66 rames de métro actuelles ne suffisent pas. La STIB a donc besoin de commander des rames supplémentaires. Le Conseil d’administration de la STIB a désigné la société Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles (Espagne) (« CAF ») comme adjudicataire de l’accord-cadre portant sur la livraison de ces nouvelles rames.

L’attribution de l’accord-cadre, d’une durée de 12 ans, sera immédiatement suivie  d’une première commande ferme de 43 rames de métro et autres équipements annexes (pièces de rechange, outillage spécifique, bancs de tests, simulateur de conduite, etc.) pour un montant de 353 millions d’euros HTVA.  La livraison des premières rames est prévue pour 2019. Par la suite la STIB pourra encore passer, durant cette période de 12 ans, et si nécessaire, une ou plusieurs commandes complémentaires, pour un maximum de 90 trains de métro.

De nouvelles rames, une nouvelle signalisation, un nouveau dépôt derrière la station Erasme, … le futur du métro bruxellois prend forme petit à petit, au bénéfice des voyageurs de demain.