La STIB installe six bornes de rechargement pour ses bus électriques à Anderlecht

L’électrification de la flotte de bus de la STIB s’accélère. Quatre nouvelles lignes exploitées avec des bus électriques articulés vont voir le jour d’ici 2 ans. Après Pannenhuis, la STIB vient de recevoir l’autorisation d’installer 6 bornes de rechargement supplémentaires à proximité du Westland Shopping d’Anderlecht.

Afin de charger ses bus électriques articulés, la STIB a besoin de bornes de rechargement situées aux terminus des lignes concernées. La société bruxelloise de transport public vient de recevoir le permis pour installer six bornes à côté du Westland Shopping, à Anderlecht.

La STIB exploite actuellement trois types de bus électriques : des midibus, des bus standard et des bus articulés. Les batteries des midibus et bus standard sont chargées quand les véhicules sont au dépôt. En plus d’au dépôt, les bus électriques articulés doivent également être rechargés sur le réseau, durant leur exploitation. Cela nécessite d’équiper les terminus de bornes de rechargement. Ces installations sont indispensables à la poursuite de l’électrification de l’ensemble de la flotte de bus de la STIB.

Premier test avec la ligne 64

Les quatre premières bornes de rechargement ont été installées en avril 2019 au terminus de la ligne 64, à Porte de Namur (2 bornes), et à l’entrée du dépôt de Haren (2 bornes). Il s’agit de mâts de rechargement. Les bus électriques articulés, équipés d'un pantographe, peuvent ainsi capter l’électricité à ces bornes de rechargement en faisant monter le pantographe. Le temps de charge au terminus ne dure que quelques minutes et permet une autonomie de 30 à 40 km, amplement suffisante pour une exploitation normale d’une ligne de bus.

Six bornes supplémentaires à Anderlecht

"Afin de poursuivre l’électrification de sa flotte, nous avons besoin d’équiper notre réseau de surface de bornes de rechargement supplémentaires pour les futurs bus électriques articulés", explique Brieuc de Meeûs, CEO de la STIB. "Six nouvelles bornes vont être installées aux terminus Moortebeek et Westland, à côté du Westland Shopping à Anderlecht. Ces terminus accueillent les lignes 46, 53 et 89."

 

Les travaux débuteront en 2023 et s’achèveront à la mi-2024. Grâce à ces bornes, la STIB pourra exploiter ces trois lignes avec des bus électriques articulés en 2025.

Au total, 18 terminus seront équipés de mâts de rechargement d’ici l’électrification complète de la flotte. Le permis a déjà été obtenu pour le site de Pannenhuis pour la ligne 46. D’autres sites vont suivre, au fur et à mesure de l’électrification et de l’obtention des permis.

Lignes exploitées en bus électriques articulés

La STIB exploite actuellement la ligne 64 avec des bus électriques articulés. À partir de 2025, quatre lignes supplémentaires seront exploitées avec des bus électriques articulés : les lignes 46 (Pannenhuis - Moortebeek), 53 (Marly - Westland Shopping Center), 87 (Simonis - Beekkant) et 89 (Gare Centrale - Westland Shopping Center). D’autres lignes suivront entre 2027 et 2029 et toutes les lignes de bus exploitées avec des bus articulés seront électrifiées d’ici la fin 2035.

Vers une flotte 100% électrique

La STIB s’est engagée à diminuer son empreinte carbone en remplaçant progressivement l’ensemble de sa flotte par des bus électriques d’ici fin 2035. Les premiers bus électriques, des midibus, ont fait leur apparition sur le réseau à la mi-2018, suivis par des bus électriques standard au 2e semestre 2018. Les premiers bus électriques articulés ont été mis en service en avril 2019, avec l’installation des premières bornes de rechargement au terminus, en plus des bornes déjà installées en dépôt.

La STIB compte aujourd’hui 7 midibus électriques, 5 bus électriques standard, 25 bus électriques articulés, ainsi que 402 bus hybrides et 411 bus diesel.

Un marché est en cours pour acquérir environ 70 bus articulés électriques. Ces bus articulés, ainsi que 36 bus standard électriques, permettront de remplacer les 52 bus Citaro articulés D2 Euro 5 de la STIB. Ces bus ne pourront en effet plus circuler à partir du 1er janvier 2025 en Région bruxelloise en raison de la LEZ.

Une deuxième vague de véhicules électriques entre 2027 et 2030 permettra de remplacer les bus Citaro D3 et A330 D2 par 79 bus articulés électriques et 282 bus standard électriques. Les bus hybrides ainsi que les bus électriques actuellement en service seront tous remplacés par des bus électriques neufs entre 2033 et 2035, soit un total de 7 Midibus, 243 bus standard et 189 bus articulés.

« Bruxelles a absolument besoin d’une meilleure qualité de l’air et de moins de nuisances sonores. Comme à son habitude, la STIB montre le bon exemple. Tous les véhicules seront électriques d’ici 2035 et ce processus bat son plein. Ces nouvelles bornes de rechargement à Anderlecht représentent un nouveau jalon important. Grâce aux investissements de la STIB dans l’électrification de sa flotte, les Bruxellois peuvent bénéficier d’un air plus sain et d’une ville plus calme », se réjouit la ministre de la Mobilité, Elke Van den Brandt.

 

Aménager les dépôts

Électrifier la flotte de bus nécessite d’aménager les dépôts en conséquence. Il faut électrifier les sites.

Deux dépôts permettent actuellement de remiser et charger des bus électriques en plus des autres modèles de véhicules : Jacques Brel et Haren. Tout en augmentant son parc, la STIB poursuit l’aménagement et le réaménagement complet de ses sites.

La seconde phase du dépôt Marly, qui permettra d’y recharger des bus électriques, sera terminée fin 2024. L’électrification complète des dépôts Jacques Brel et Petite Île est prévue en 2025-2027. Les travaux sur le site de Haren sont prévus pour 2027-2032 et ceux du dépôt Delta actuel en 2033-2035.

Un nouveau dépôt supplémentaire pour les bus électriques sera également construit sur le site de Delta, en partenariat avec Bruxelles Propreté, entre 2033 et 2035.

 

 

A propos de La STIB

La Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB) est la première compagnie belge de transports publics urbains. Elle dessert les 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale ainsi que 11 communes de la périphérie. Elle couvre ainsi une superficie de 241,5 km². Cette société assure les déplacements d’une population de plus de 1,2 millions d'habitants, auxquels viennent s’ajouter des milliers de navetteurs. Le réseau de la STIB compte 4 lignes de métro, 17 lignes de tram, 55 lignes de bus et 11 lignes de bus de nuit. 

La STIB
76, rue Royale
1000 Bruxelles