La STIB obtient le permis d’urbanisme du futur dépôt de métro Erasme

Mercredi 16 mars 2016 — La Société bruxelloise de transport public STIB va pouvoir débuter dans les prochains mois la construction de son 3e dépôt de métro. Après Delta à Auderghem et Jacques Brel à Molenbeek, le  nouveau dépôt sera situé à Anderlecht, dans le quartier Erasme. Les permis d’urbanisme et d’environnement viennent d’être délivrés. Le complexe  prendra place derrière la station de métro existante et sera en majeure partie sous-terrain.  

Le métro constitue l’épine dorsale du réseau de transport public à Bruxelles.  Les lignes 1 et 5, qui traversent la Région d’est en ouest, sont de plus en plus victimes de leur succès.  Malgré une fréquence de passage de 2min30 en heure de pointe sur leur tronc commun, elles sont saturées.  Afin d’absorber une clientèle de plus en plus nombreuse,  proposer des places supplémentaires et réduire encore le temps d’attente, la STIB doit acheter de nouvelles rames de métro.  De plus, la nouvelle ligne de métro qui sera construite dans le Nord de Bruxelles nécessitera également du matériel roulant supplémentaire. En tout, l’achat en deux phases de 43 nouvelles rames de métro est prévu. Des véhicules qui nécessitent  des capacités de remisage et d’entretien supplémentaires.  

C’est pourquoi la STIB a introduit une demande de permis d’urbanisme pour la construction d’un tout nouveau dépôt de métro à Anderlecht, dans une zone délimitée par le campus Erasme et la voie ferroviaire. Le permis d’urbanisme vient d’être délivré. Le nouveau complexe comprendra un hall de remisage pour 23 rames de métro ainsi qu’un hall d’entretien qui pourra accueillir 7 véhicules simultanément.  La zone de maintenance sera équipée d’un stand de lavage, de levage, de plusieurs fosses d’entretien et de passerelles mobiles. Tant le hall d’entretien que le dépôt seront construits en sous-sol, derrière l’actuelle station de métro Erasme. Seul le bâtiment administratif, situé au coin du Boulevard Henri Simonet et de la rue Scholle, sera visible en surface.  Une voie d’essai pour le métro, de 1.200 mètres de long, sera installée à côté de la voie de chemins de fer 50A de la SNCB, qui relie Bruxelles-Midi et Denderleeuw/Alost, entre le pont de la Drève Olympique et celui de la rue Ropsy -Chaudron.

Comme pour le dépôt de tram de Haren, la STIB va  utiliser des matériaux de construction durables. Les toits plats du complexe permettront la récupération de l’eau de pluie qui sera utilisée pour le lavage des  véhicules. Le site accueillera 66 collaborateurs. Les travaux préparatoires débuteront dès la semaine prochaine. La première pierre devrait être posée  dans le courant du deuxième semestre de cette année.

Brieuc de Meeûs, CEO de la MIVB, est satisfait du démarrage imminent du chantier : “C’est une étape importante dans la modernisation du métro bruxellois, qui nécessite l’achat de 43 rames et une nouvelle signalisation de sécurité. La construction de ce dépôt est absolument nécessaire afin de doubler la capacité sur les lignes 1 et 5 et passer de 14.000 voyageurs, par heure par sens,  à 28.000. Une étape essentielle pour une mobilité durable.”

Plan de localisation du futur dépôt Erasme
Dépôt Erasme plan de coupe
Bâtiment administratif