Le bureau des objets trouvés de la STIB déménage à Botanique

Vendredi 26 janvier 2018 — Le bureau des objets trouvés de la STIB, situé depuis 30 ans dans la station Porte de Namur, déménage aujourd’hui dans un nouveau local situé au sein de la station Botanique.   

Cartes MOBIB, portefeuilles, fardes, sacs, bonnets… Chaque année, des milliers d’objets, des plus classiques aux plus insolites, sont oubliés dans les stations et les véhicules de la STIB. Des objets qui, une fois remis aux agents de la STIB, se retrouvent au bureau des objets trouvés.

De Porte de Namur à Botanique

Après plus de 30 ans passés à Porte de Namur, le bureau des objets trouvés déménage à la station Botanique. Nouveau local plus visible et accessible aux personnes à mobilité réduite, zone d’attente, mise à disposition d’un Bancontact (pour les 5 euros de frais administratifs)… tout a été pensé au bénéfice des  voyageurs. Le nouveau bureau ouvrira ses portes le mercredi 31 janvier. Plusieurs dizaines de caisses  devront au préalable être vidées et les objets qu’elles contiennent classés. Les heures d’ouvertures du bureau des objets trouvés ne changent pas. Comme auparavant Porte de Namur, il est accessible les lundis et mercredis, de 12h à 18h.

 Environ 16.000 objets trouvés par an

L’an dernier, plus de 8.450 objets égarés dans les stations et véhicules de la STIB ont atterri au bureau des objets trouvés, où ils ont été triés et répertoriés dans l’espoir de pouvoir être remis à leur propriétaire. En réalité, le nombre d’objets trouvés sur le réseau est beaucoup plus important – environ 16.000 chaque année – mais tous ne sont pas répertoriés. Il s’agit des denrées alimentaires périssables (qui ne sont pas conservées) et des objets trop courants ou difficiles à répertorier individuellement, comme des bonnets, des gants, des écharpes…

Les objets « classiques » (gants, écharpes…) sont gardés 8 semaines. Les objets d’une plus grande valeur ou facilement identifiables (portefeuilles, clés, lunettes, mais aussi doudous !) sont eux gardés plus longtemps (2 à 3 mois) et les équipes de la STIB tentent toujours d’en rechercher pro activement les propriétaires. Près de 30% des objets retrouvent leur propriétaire. Les autres sont donnés à différentes associations.

Du plus courant au plus insolite

Si les sacs, cartes MOBIB, portefeuilles, classeurs et téléphones portables font partie des objets les plus couramment perdus sur le réseau, les collaborateurs du bureau des objets trouvés sont aussi parfois confrontés à des objets plus « insolites », comme une toge d’avocat, un écran plasma, une prothèse de jambe, une trompette, …

Objet perdu ou trouvé ? Que faire ?

Les voyageurs qui trouvent un objet perdu ou oublié sur le réseau sont invités à le remettre à un membre du personnel de la STIB, qui le transmettra au bureau des objets trouvés. Les voyageurs qui ont perdu ou oublié un objet sont invités à remplir le formulaire disponible sur le site internet de la STIB (stib.brussels – La STIB – Contactez-nous – Objets trouvés) ou à contacter le service à la clientèle au 070/23.2000 ou via la page Facebook ou Twitter de la STIB. La STIB les recontactera dès que l’objet aura été retrouvé. Ils pourront alors se présenter au bureau des objets perdus où, sur présentation de leur carte d’identité et après paiement de 5 euros de frais administratifs, ils pourront récupérer leur bien.

Le bureau des objets trouvés est ouvert tous les lundis et mercredis, de 12h à 18h. Il se trouve au -2 à Botanique (en face de l’œuvre d’art en forme de roue).

Rik De Reymaeker
Régis Boniface