Pôle Albert : aménagement d’un premier terminus tram pour le 18

La première étape de transformation de la station de prémétro Albert en pôle multimodal est franchie avec l’aménagement d’un premier terminus tram au niveau -1 de la station. Il accueille la nouvelle ligne de tram 18 qui fait la liaison entre Albert et Van Haelen.

Trois importantes lignes de tram passent en souterrain par la station Albert : les lignes 3, 4 et 51. C’est aussi dans cette station que le futur métro 3 reliant Albert à Nord puis à Bordet aura l’un de ses deux terminus. Un aménagement qui nécessite de revoir complètement la configuration de la station. Deux parties distinctes vont être créées : l’une pour le tram et l’autre pour le métro. Les travaux, qui s’articulent en plusieurs phases, ont débuté en 2020 après l’intervention des impétrants. Une première étape vient d’être franchie avec la mise en service d’un nouveau terminus tram au niveau -1 de la station.

Un tout nouvel espace créé pour le tram

La station est composée de deux niveaux. Avant les travaux, le niveau -2 accueillait le passage des trams, tandis que la salle des guichets se trouvait au niveau -1. Pour libérer l’espace nécessaire à la réalisation du terminus de la future ligne de métro 3, au niveau -2, il faut remontrer les lignes de tram d’un étage. Ces travaux s’effectuent en plusieurs phases. La station Albert a été conçue dès le départ pour pouvoir à terme être transformée et permettre d’accueillir une ligne de métro. C’est pourquoi la salle des guichets est si grande et qu’elle cache derrière ses murs des espaces inoccupés.

La première phase qui s’achève aujourd’hui concerne la construction d’un premier terminus pour les trams au niveau -1.

Les travaux ont débuté en 2020 par le côté sud de la place Albert et une partie de l’avenue Jupiter. La rampe d’accès de la trémie Jupiter a été adaptée pour permettre au tram 51 de rejoindre son nouveau terminus. Il a fallu démanteler tout le tunnel reliant l’arrêt Jupiter à la station au niveau -2, retirer les voies, le ballast et les divers équipements pour démolir la rampe et ensuite construire la nouvelle dalle qui sépare les niveaux métro et tram, mais aussi élargir le tunnel. Dans la station, de nouveaux quais ont été construits ainsi qu’un couloir de liaison. Le parachèvement et l’installation des nouveaux équipements ont eu lieu ensuite.

Ces travaux d’envergure ont été réalisés en limitant au maximum les perturbations sur la circulation des trams et les inconvénients pour les voyageurs.

Un nouveau numéro pour la ligne 51 de retour à Albert

La mise en service de ce premier terminus coïncide avec le retour d’une liaison directe en tram entre la station Albert, l’Altitude 100, le centre d’Uccle et la Gare de Calevoet. ​

La ligne de tram 51 Van Haelen – Stade interrompue depuis novembre 2022 entre l’Altitude 100 et la Gare du Midi en raison des travaux est restructurée. Elle va rester définitivement scindée, mais la partie sud de la ligne va poursuivre sa route au-delà de l’Altitude 100 pour regagner la station Albert. Elle circulera désormais sous le numéro 18 entre les arrêts Van Haelen et Albert où elle aura son terminus. ​ La partie nord, entre les arrêts Stade et Gare du Midi, conserve le numéro de ligne 51. La ligne aura son terminus Gare du Midi.

La nouvelle ligne 18 offre une correspondance avec les lignes de tram 3, 4 et 7 avant la conversion de l’axe nord-sud, puis avec les lignes de tram 4, 7 et la ligne de métro 3 une fois celle-ci mise en service. La ligne 18 aura la même fréquence que la ligne 51, avec un tram toutes les 6 minutes en heures de pointe.

Pour pas mal d’Ucclois, le numéro 18 évoque une ligne de tram qui circulait jusqu’en 2007 dans le même quartier avant d’être remplacée par la ligne 97 qui offrait de nouvelles possibilités de connexions. La nouvelle ligne de tram 18 est totalement différente de l’ancienne et n’a aucun arrêt en commun.

Trams 4 et 7, métro 3

L’inauguration de ce premier terminus tram au niveau -1 est la première étape de transformation de la station de prémétro Albert en pôle multimodal.

Un deuxième terminus tram va y être aménagé au niveau -1. Ce terminus accueillera les trams venant de Vanderkindere.

En attendant l’arrivée du Metro 3, les voyageurs n’auront que quelques mètres à parcourir pour passer de la ligne 18 aux lignes de trams en direction de Vanderkindere. À terme, la station accueillera donc au -1 le terminus des trams 18, 4 et 7 qui sera prolongé de Vanderkindere à Albert. Ce prolongement offrira une correspondance vers la Gare du Midi et le centre-ville, avec le tram 3 et 4 tout d’abord et avec le métro 3 ensuite. Un prolongement du 7 au-delà de la station Albert en direction de Forest est également étudié. ​

En attendant la conversion en métro, les trams 3 et 4 venant de la Gare du Nord continueront de passer au niveau -2 de la station, où ils feront leur terminus. Pour rejoindre le centre-ville, les voyageurs venant du tram 18 descendront d’un étage pour effectuer leur correspondance.

En ce qui concerne la future ligne de métro 3, la reconstruction de la trémie Jupiter pour déplacer les trams au niveau -1 a déjà permis de dégager au niveau -2 l’espace nécessaire à l’installation d’une arrière-gare pour les futures rames de métro.

L’art descend dans la station

L’inauguration du premier terminus de la station est l’occasion de découvrir les nouvelles œuvres d’art qui ont investi la station et la trémie Jupiter. Les œuvres d’art en stations, gérées par Bruxelles Mobilité, donnent une identité à chaque station et accompagnent le voyageur tout au long de son trajet, faisant du réseau souterrain de la STIB une véritable galerie d’art souterraine.

Les prises de vue installées le long des quais du terminus du tram 18, réalisées par des étudiants en photographie de plusieurs écoles bruxelloises (ESA-Saint-Luc, INRACI et LUCA School of Arts) et mises en scène par Désirée De Winter, offrent leur interprétation d’un quartier en devenir. Ce projet d’art public temporaire a pour objectif de faire entrer le quartier dans la station Albert.

Une fresque rendant hommage à plusieurs générations de Street-Artistes bruxellois, et mettant en lumière la qualité graphique dans le travail des Street-Artistes du quartier, a été installée sur les deux murs de la trémie Jupiter qui relie l’avenue Jupiter au terminus du tram 18.

L’œuvre d’art « Fragments de mémoire », de l’artiste Jephan de Villiers, qui se trouve à plusieurs endroits dans la station, a été réintégrée en partie, et le sera totalement une fois la station achevée.

Albert, pôle central de mobilité

La station Albert va devenir un pôle central de mobilité une fois les travaux de transformation achevés et l’axe de prémétro transformé en métro. Elle offrira des correspondances directes et faciles entre les lignes de tram 4, 7 et 18, la future ligne de métro 3, et les lignes de bus en surface. La transformation du prémétro en métro entre Albert et Gare du Nord permettra d’offrir des transports publics rapides, réguliers et capacitaires sur l’axe nord-sud, aujourd’hui arrivé à saturation.

Une fois totalement achevée, la station Albert sera plus conviviale et plus facile d’accès. Elle comportera 5 ascenseurs, dont deux en surface, qui la rendront accessible à toutes les personnes à mobilité réduite, une accessibilité également renforcée par le remplacement de tous les escalators. Ces travaux permettront en outre de faciliter l’accès aux différentes lignes de bus qui passent en surface (37, 48, 54, N11). Un parking vélo sécurisé est également prévu.

« Ce chantier est un véritable défi technique. Il ne s’agit pas juste d’une rénovation, mais bien d’une transformation complète de la station, qui a été complètement désossée. Et tout cela, en maintenant l’exploitation de deux lignes de tram pour incommoder le moins possible les voyageurs. Tous les services de la STIB ont collaboré, à un niveau ou un autre, à faire de cette première étape une réussite. Et un pas en avant vers le futur terminus du métro 3 », se félicite Brieuc de Meeûs, CEO de la STIB
« Je suis heureuse de voir cette première étape du futur pôle multimodal de la station Albert achevée. Si les travaux et la réorganisation du réseau vont sans doute encore demander de la patience à nos usager(e)s, Albert va devenir à terme un pôle essentiel du réseau de la STIB. Il offrira des correspondances directes et faciles entre les lignes de tram 4, 7 et 18, la future ligne de métro 3, et les lignes de bus qui passent en surface (37, 48, 54, N11). Un parking vélo sécurisé est prévu. Enfin, la station Albert sera aussi beaucoup plus conviviale et bien entendu plus accessible aux personnes à mobilité réduite », indique la ministre bruxelloise de la Mobilité, Elke Van den Brandt.

 

 

 

A propos de La STIB

La Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB) est la première compagnie belge de transports publics urbains. Elle dessert les 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale ainsi que 11 communes de la périphérie. Elle couvre ainsi une superficie de 241,5 km². Cette société assure les déplacements d’une population de plus de 1,2 million d'habitants, auxquels viennent s’ajouter des milliers de navetteurs. Le réseau de la STIB compte 4 lignes de métro, 18 lignes de tram, 54 lignes de bus, 11 lignes de bus de nuit, ainsi qu'un service de transport pour les personnes handicapées.

La STIB
76, rue Royale
1000 Bruxelles