Réseau STIB jeudi 24 mars : même scénario qu’aujourd’hui

Mercredi 23 mars 2016 — Le réseau de la STIB sera exploité partiellement demain/jeudi 24 mars, exactement comme il l’a été ce mercredi. La plupart des lignes de bus et de tram seront exploitées et pour le métro, seules les lignes 1 et 5 seront exploitées avec un nombre limité de stations de (pré)métro ouvertes de 07h à 19h, un scénario similaire à celui d’application aujourd’hui.

En concertation avec les autorités compétentes, il a été décidé d’assurer demain/jeudi 24 mars la même desserte du réseau de transport que celle mise en œuvre aujourd’hui.

Concrètement cela signifie que la desserte suivante sera assurée dès demain/jeudi matin :

Pour la ligne de métro 1, les métros s’arrêteront dans les stations Stockel, Roodebeek, Montgomery et Schuman d’une part et les stations Gare centrale, De Brouckère et Gare de l’Ouest d’autre part.

Des navettes de bus seront mises en place entre Schuman et la Gare centrale.

Pour la ligne 5, les métros s’arrêteront dans les stations Delta, Pétillon et Schuman d’une part et les stations Gare centrale, De Brouckère, Gare de l’Ouest, Saint Guidon et Erasme d’autre part. 

Des navettes de bus seront mises en place entre Schuman et la Gare centrale.

Les lignes 2 et 6 ne seront pas exploitées.

Une navette de bus sera à nouveau mise en service entre Simonis et Gare de l’Ouest.

Les lignes de tram 3/4  seront exploitées normalement, à l'exception des stations Horta, Parvis de Saint-Gilles, Porte de Hal, Lemonnier, Anneessens, Bourse et Rogier. Seront exploitées les stations de prémétro Albert, Gare du Midi, De Brouckère et Gare du Nord.  

Les lignes de tram 7/25 seront exploitées normalement, à l’exception des stations Boileau, Georges Henri et Diamant. La station de prémétro Montgomery sera exploitée.

Tout comme ce mercredi, l’accès aux stations du réseau sous-terrain sera contrôlé par les services de sécurité et sera autorisé entre 7H00 et 19H00.  

En surface, la plupart des lignes de bus et de tram seront exploitées.

 

La STIB continuera à informer les voyageurs en temps réel de la situation via ses médias (site internet, Facebook, Twitter).