Tram NOH : dépôt du permis d’urbanisme

D’ici la fin de cette semaine, la STIB déposera la demande de permis d’urbanisme du futur tram 10 à Neder-Over-Heembeek. Une étape importante dans ce vaste projet qui va permettre de mieux connecter la partie nord de Bruxelles en plein essor au reste de la Région de Bruxelles-Capitale.  

Le projet de tram 10 à Neder-Over-Heembeek (NOH) franchit une nouvelle étape décisive. Après l’étude d’impact, l’approbation du tracé et du mode de transport par les autorités régionales et communales en février 2020, la STIB déposera cette semaine la demande de permis d’urbanisme relative aux aménagements de l’espace public autour de ce tracé de 5 km et demi. Outre une note explicative, le dossier comprend un rapport d’incidence environnemental de 250 pages, les études d’impacts réalisées pour le tracé et bien sûr tous les plans d’aménagement des différentes zones de façade à façade.

« Ce projet de tram illustre comment l'application des principes de Good Move et l'investissement massif de la Région dans ses transports publics va réellement changer la vie des Bruxelloises et des Bruxellois. Le tram 10 offrira une solution efficace de désenclavement de plusieurs quartiers. Il permettra également une bien meilleure connexion entre le sud et le nord de la Région et améliorera sur les 5,5 km de son parcours la qualité de l'espace public pour les riverains. En plus du tracé du tram, le projet va permettre de créer des zones récréatives, des places, des plaines de jeux, des espaces verts... », explique la ministre Elke Van den Brandt.
« Au-delà de l’opportunité qu’apporte le tram 10 pour réaménager et requalifier l’espace public (places publiques , trottoirs, équipements, etc.), il servira à compléter l’offre d’accessibilité aux Bruxellois qui pourront ainsi trouver à 10 minutes de chez eux, les équipements, services, ou commerces répondant à leurs besoins quotidiens. C’est également une opportunité de décloisonner les quartiers en les reliant au centre-ville », ajoute le Bourgmestre Philippe Close.

Des citoyens au cœur de l’équipe de projet

Depuis son lancement, le projet de tram 10 à NOH fait largement appel à l’intelligence collective. L’équipe projet est composée des partenaires institutionnels que sont la Ville de Bruxelles, Bruxelles Mobilité, Bruxelles Environnement, la STIB… mais aussi de commerçants, d’entreprises et de citoyens locaux. Ces acteurs ont été directement intégrés dans le processus d’élaboration des plans d’aménagement de leur quartier. Le processus a pris 18 mois. Ces consultations ont notamment conduit à revoir à la hausse le nombre de places de stationnement prévu rue François Vekemans.  

« Qui connait mieux son quartier que celui qui y vit ? La STIB est à l’écoute des riverains non seulement pour réfléchir avec eux à la façon de minimiser, au maximum, l’impact du chantier, mais surtout pour se projeter avec eux dans l’avenir de cette zone en plein développement. Ce tram sera leur tram, ils en seront les premiers bénéficiaires. Son arrivée est l’occasion de repenser leurs lieux de vie : aménagement d’espaces verts, de zones récréatives, de cheminements piétons. Les aménagements de la place du Zavelput sont le résultat d’ateliers participatifs et d’une enquête en ligne.  Une présentation 3D, comme si on y était, a été faite lors de la journée sans voiture. Le résultat est impressionnant », se réjouit Brieuc de Meeûs, CEO de la STIB.

Prochaines étapes

Urban Brussels va maintenant analyser en profondeur la demande de permis d’urbanisme et fixer la date de l’enquête publique, qui va permettre à tout le monde (riverains et instances publiques) de faire leurs remarques sur les plans d’aménagement. Une commission de concertation sera ensuite organisée. À l’issue de celle-ci, Urban rendra son avis et fera part de ses éventuelles conditions à intégrer dans le projet. Si nécessaire, la STIB adaptera les plans.

Le démarrage des travaux non liés à la demande de permis d’urbanisme (à savoir ceux des impétrants tels que Vivaqua…) est prévu au printemps 2022. Une fois le permis délivré, les travaux de voirie pourront commencer. Les premières poses de voies de tram sont programmées à l’automne prochain.

Plus d’infos http://move-nohw.brussels

Marie Thibaut porte-parole, Ministre Elke Van den Brandt
Wafaa Hammich porte-parole, bourgmestre Philippe Close

 

A propos de La STIB

La Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB) est la première compagnie belge de transports publics urbains. Elle dessert les 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale ainsi que 11 communes de la périphérie. Elle couvre ainsi une superficie de 241,5 km². Cette société assure les déplacements d’une population de plus de 1 100 000 habitants, auxquels viennent s’ajouter des milliers de navetteurs. Le réseau de la STIB compte 4 lignes de métro, 17 lignes de tram, 54 lignes de bus et 11 lignes de bus de nuit. 

La STIB
76, rue Royale
1000 Bruxelles