Skip to Content

Un Hub Mobilité à la station Albert

Un Hub Mobilité va être installé à la station de prémétro Albert. Il invitera voyageurs et passants à réfléchir à leur mobilité et à envisager l’intermodalité pour leurs déplacements. Un espace de stationnement sera créé en surface, où on pourra y trouver à tout moment des trottinettes et vélos partagés. Déclinaison sur le terrain de l’application pilote MoveBrussels de la STIB, le Hub Mobilité vise aussi à attirer de nouveaux testeurs de l’application.

Afin de proposer une alternative durable et de répondre aux besoins des voyageurs de la manière la plus personnalisée possible, la STIB veut mettre à leur disposition des services multimodaux innovants. La multimodalité (utilisation de plusieurs modes de transport durant la semaine) et l’intermodalité  (utilisation de plusieurs modes pendant le même trajet) font partie des enjeux du programme Good Move, le Plan régional de mobilité pour la Région de Bruxelles-Capitale, qui vise à garantir une mobilité plus fluide, plus efficace et en phase avec le défi climatique. C’est dans cette perspective que la STIB a lancé son application en test, MoveBrussels, qui facilite l’accès aux solutions de mobilité alternatives à la voiture individuelle et favorise la combinaison des modes de transport doux.

Aujourd’hui, l’application digitale MoveBrussels intègre un premier Hub de Mobilité physique. Installé à l’entrée de la station de prémétro Albert, il a pour vocation d’informer les voyageurs sur les multiples possibilités de déplacement et, surtout, les inciter à envisager et utiliser d’autres modes doux.  

La station Albert est en effet un important pôle de correspondances pour les transports publics, avec 3 lignes de tram (3, 4, 51), 4 lignes de bus (37, 48, 54, 70) et une ligne Noctis (N11). Sans oublier que la station accueillera le terminus de la future ligne de métro 3.

Le Hub Mobilité installé à Albert vise à terme à faire de la station un véritable pôle de correspondances en rassemblant sur place les transports publics et d’autres offres de mobilité telles que les vélos, trottinettes et voitures partagés, les taxis, etc. Une offre bien entendu amenée à s’enrichir au fil du temps.

Le Hub Mobilité sera lancé le 19 septembre, jour du Dimanche sans voiture.

Faciliter la multimodalité

Ce projet pilote, réalisé en collaboration avec les partenaires Dott (trottinettes partagées) et Billy Bike (vélos partagés), a été développé dans le cadre du projet MoveBrussels. Une zone de stationnement dédiée aux vélos et trottinettes partagés sera installée en surface. 

C’est le premier Hub de ce type installé par la STIB. L’objectif du test est d’inciter les utilisateurs à mettre « en pratique » la philosophie de l’application MoveBrussels, qui vise à encourager la multimodalité. Mais aussi à étudier et à évaluer les besoins sur le terrain et l’utilisation des différents modes.

L’installation d’autres Hubs dépendra des résultats du test de gestion du premier Hub physique à Albert. La STIB a le souhait de développer trois catégories de Hubs : des Hubs dans le centre de Bruxelles comme celui d’Albert, des Hubs à proximité des gares et des Hubs en périphérie à proximité des parkings de dissuasion.

« Ce Hub Mobilité est une déclinaison concrète et physique sur le terrain de ce que l’on met petit à petit en place avec le projet pilote MoveBrussels. L’objectif est toujours le même : offrir aux voyageurs, dans une seule application ou dans ce cas-ci, un seul lieu, plusieurs moyens de déplacement doux de manière à leur permettre de choisir la ou les solutions les plus adaptées à leur situation et à leurs besoins. Ce Hub Mobilité renforce donc l’application MoveBrussels, qui sera lancée sous sa forme définitive à la mi-2022, et facilitera encore davantage l’utilisation des modes actifs articulés autour de la colonne vertébrale du transport public pour se déplacer dans et autour de Bruxelles. L’objectif est également d’attirer de nouveaux testeurs pour l’application pilote », explique Brieuc de Meeûs, CEO de la STIB.
« De plus en plus de Bruxellois(e)s sont en train de passer d'une mobilité de possession (voiture, vélo...) à une mobilité de service (transports publics, vélos, trottinettes et voitures partagées, taxis...).  Grâce à la bonne collaboration entre la STIB, Bruxelles Mobilité et la commune de Forest, le Mobility Hub d’Albert, qui regroupe un maximum de solutions de mobilité, va permettre de rendre visibles ces solutions à ceux et celles qui ne les connaissent pas encore ", se réjouit Elke Van den Brandt, ministre bruxelloise de la Mobilité.

MoveBrussels

Le gouvernement bruxellois a confié en 2019 à la STIB le développement d’une solution MaaS (Mobility as a service) pour la Région de Bruxelles-Capitale. Cette solution baptisée MoveBrussels propose, en une seule et même application, différents modes de déplacement pour se rendre d’un point A à un point B, en tenant compte des besoins et préférences (pas de vélo, davantage de marche, pas trop de dénivelés …) des utilisateurs.

L’application, qui s’articule autour des transports publics, colonne vertébrale de la mobilité douce à Bruxelles, propose aussi d’autres modes de déplacement comme la trottinette, le vélo ou encore la location d’une voiture partagée. En combinaison, ils permettent de faciliter les déplacements en ville et d’encourager les voyageurs à se tourner de plus en plus vers une mobilité alternative à la voiture individuelle.

Un panel de testeurs

La STIB a commencé  à tester son application MoveBrussels à la mi-2020 par un panel de volontaires.  L’objectif est d’analyser les comportements de mobilité des utilisateurs (propension à moins utiliser son véhicule privé, conscientisation au budget consacré à la mobilité, test de nouvelles formes de mobilité, etc.) mais aussi d’avoir une vue précise de la gestion de l’application même (ergonomie, gestion des flux, échange de données entre les opérateurs…).

Les testeurs ont actuellement accès aux informations de voyage des quatre opérateurs de transport public (STIB, SNCB, TEC et De Lijn), Dott (trottinettes partagées), Billy Bike et Villo ! (vélos partagés), Cambio (voitures partagées) et très bientôt Taxis Verts. Ces partenaires ont été choisis pour proposer une offre de mobilité variée.

Il est possible aujourd’hui de directement acheter des tickets STIB (électroniques) dans l’application et ainsi, grâce ce ticket, d’ouvrir les portillons du métro et de valider dans les véhicules. Pour les autres opérateurs, un lien renvoie vers leur application. L’objectif à terme est que tous les modes de déplacement puissent être payés directement dans l’application.

La crise sanitaire a eu un impact important sur déplacements et habitudes de déplacement des voyageurs. C’est pourquoi la STIB prolonge son test jusqu’au lancement de l’application grand public prévu à la mi-2022. D’ici là, elle est à la recherche de nouveaux testeurs. Le Hub Mobilité installé à Albert a pour objectif d’inciter davantage de personnes à tester l’application pilote MoveBrussels.

Story image

 

A propos de La STIB

La Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB) est la première compagnie belge de transports publics urbains. Elle dessert les 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale ainsi que 11 communes de la périphérie. Elle couvre ainsi une superficie de 241,5 km². Cette société assure les déplacements d’une population de plus de 1 100 000 habitants, auxquels viennent s’ajouter des milliers de navetteurs. Le réseau de la STIB compte 4 lignes de métro, 17 lignes de tram, 53 lignes de bus et 11 lignes de bus de nuit. En 2020, la STIB a assuré 244,2 millions de déplacements.

La STIB
76, rue Royale
1000 Bruxelles