Un nouveau visage pour le Cimetière de Jette

Nouveaux espaces verts, meilleure accessibilité des arrêts, nouveaux rails de tram, trottoirs élargis… Le Cimetière de Jette et ses alentours offrira un tout nouveau visage aux riverains et usagers des transports publics en 2022. Le projet sera soumis à l’enquête publique à partir de demain.

La partie du boulevard de Smet de Naeyer située entre les avenues Charles Woeste et Guillaume De Greef, ainsi que l’avenue des Démineurs, l’avenue Secrétin et une partie de la rue Jules Lahaye, vont faire l’objet d’un important projet de réaménagement, qui débutera cet été.

Ce vaste projet mettra l’accent sur les espaces verts, l’accessibilité des arrêts, l’intermodalité, le confort des riverains et la mobilité des piétons et cyclistes. Il intègrera aussi une gestion différenciée des eaux pluviales, ce qui permettra de renvoyer les eaux de pluies naturellement vers les sous-sols et nappes phréatiques.

Espaces verts, nouveaux rails, accessibilité

Un tout nouvel espace vert sera créé entre le Cimetière de Jette et la maison de repos Le Christalain. Le parc mettra en valeur l’arbre classé situé aujourd’hui sur le square de la rue Jules Lahaye ainsi que le monument aux morts.

Et c’est une première en Région bruxelloise : aucun véhicule ne pourra traverser cet espace vert, excepté les trams de la ligne 19.

Afin de faciliter les correspondances entre le bus et le tram, les zones d’arrêts de trams et de bus  ‘Cimetière de Jette’ seront rassemblées en un seul et unique point central, situé sur le boulevard de Smet de Naeyer. Ce nouvel arrêt unique deviendra de ce fait un véritable pôle multimodal.

Les aménagements visent également à améliorer l’accessibilité des arrêts. Les arrêts ‘Cimetière de Jette’, ‘Guillaume De Greef’ » et ‘Démineurs’  seront mis aux normes d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

Les rails de tram seront remplacés par de nouvelles voies équipées de tapis antivibratoires ce qui permettra de limiter les nuisances pour les riverains. Sur le boulevard de Smet de Naeyer, les voies seront déplacées en site propre, le long du trottoir et d’une piste cyclable qui longeront directement le Cimetière de Jette.

Toujours en lien avec une verdurisation de l’espace public, les voies de tram accueilleront du sedum qui constituera un tapis de verdure entre les voies. De plus, 32 arbres supplémentaires seront plantés sur l’ensemble du périmètre de projet, portant le total à 169 arbres au sein des différentes voiries.

Dans le cadre de ces aménagements, le terminus du tram 62 situé au Cimetière de Jette sera déplacé pour que le nouveau parc puisse y être installé. La STIB et les différentes parties prenantes étudient actuellement les différentes possibilités d’implantation du terminus ailleurs, dont une localisation du côté de l’hôpital Brugmann.

La mobilité douce ne sera pas oubliée : la piste cyclable sécurisée sera élargie sur le boulevard de Smet de Naeyer ainsi que sur le parcours de la Promenade Verte. De plus, des pistes cyclables marquées seront délimitées au sein de l’Itinéraire Cyclable Régional empruntant l’avenue des Démineurs et Secrétin. L’ensemble des trottoirs seront élargis afin de faciliter les déplacements des piétons.

Enfin, le rond-point situé entre la rue Jules Lahaye et le boulevard de Smet de Naeyer sera supprimé et transformé en un carrefour à trois branches, permettant une récupération des espaces au profit de la végétation et des modes doux .

Enquête publique

L’enquête publique sur cet important projet en faveur de la mobilité et de la qualité de vie dans le quartier débutera le mercredi 31 mars.

Agenda des travaux

Le début des travaux est prévu pour l’été 2021. Ils commenceront par les interventions des impétrants (égouttage, électricité, eau, télécommunications…). Les travaux aux voies de tram seront réalisés en 2022 et Bruxelles Mobilité se chargera ensuite des travaux de réaménagement des voiries, trottoirs et du nouvel espace vert.

 

« C’est un nouvel exemple de l’implication de la STIB dans les projets de réaménagements de l’espace public. Des projets qui améliorent la vie des voyageurs, mais aussi la vie des riverains. Au bénéfice donc de la mobilité et de la qualité de vie pour tout le monde », se félicite Brieuc de Meeûs, CEO de la STIB.
« C’est un projet important. Après les travaux, les correspondances en transport public de l’arrêt 'Cimetière de Jette’ vont être réorganisées pour en faire un véritable pôle intermodal. Le confort et la sécurité des piétons et cyclistes vont être améliorés ainsi que l’accessibilité des arrêts pour les PMR, qui va être augmentée. Et surtout, le quartier du Cimetière de Jette va devenir plus vert et plus agréable pour les riverains. Par ailleurs, le projet intègre aussi une gestion plus durable et naturelle des eaux pluviales. Petit à petit, dans tous les quartiers, Bruxelles change pour devenir plus fluide, plus verte, plus durable et plus conviviale », indique la ministre bruxelloise de la mobilité Elke Van den Brandt.
Pour Hervé Doyen, bourgmestre de Jette, « ce projet illustre une fois de plus que quand la STIB, la Région et la commune travaillent ensemble, des projets collaboratifs, équilibrés et bénéfiques pour toutes et tous voient le jour. Ici, espaces verts, transports publics performants et réhabilitation de l'espace public ; autant d'objectifs rencontrés en un seul projet porté par trois partenaires. »
« Je me réjouis de l’évolution de ce projet, partenariat exemplaire entre la commune, la STIB et Bruxelles-Mobilité. Par rapport au permis d’urbanisme délivré en 2017, les changements sont très positifs: suppression du terminus de tram sur le boulevard De Smet de Naeyer, qui avait suscité beaucoup d’inquiétudes de la part des riverains, augmentation substantielle des arbres et plantations, meilleure infrastructure piétonne et cyclable, gestion intégrée des eaux pluviales qui seront majoritairement infiltrées dans le sol plutôt que renvoyées à l’égout, et création d’une traversée cyclo-pédestre entre le quartier Esseghem, très densément habité, et le parc de la Jeunesse. », se réjouit Bernard Van Nuffel, échevin en charge des aménagements urbains à Jette.

 

 

A propos de La STIB

La Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB) est la première compagnie belge de transports publics urbains. Elle dessert les 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale ainsi que 11 communes de la périphérie. Elle couvre ainsi une superficie de 241,5 km². Cette société assure les déplacements d’une population de plus de 1 100 000 habitants, auxquels viennent s’ajouter des milliers de navetteurs. Le réseau de la STIB compte 4 lignes de métro, 18 lignes de tram, 52 lignes de bus et 11 lignes de bus de nuit. En 2020, la STIB a assuré 244,2 millions de déplacements.

La STIB
76, rue Royale
1000 Bruxelles